Vendre des bijoux fantaisie sur Internet

Depuis les années 2000, la vente sur internet s’est très largement développée, y compris celle des bijoux fantaisie par des grossiste en ligne. Elle représente l’ensemble des échanges de biens et de services entre deux acteurs sur les réseaux informatiques et en particulier sur internet.

Vive les bijoux : destockage et vente en gros de bijoux fantaisie

Ce nouveau canal de distribution est une aubaine pour les professionnels comme pour les particuliers puisqu’il représente un nouveau mode de vente à distance plus moderne, attractif et séduisant pour les consommateurs. Nous pouvons vendre sur internet via notre propre site internet ou encore via le site de revente de professionnels.  Mais pour mieux comprendre comment vendre sur internet, les coûts, les conditions, votre grossiste en bijoux vous présente les informations à connaître et ses conseils pour des ventes sur internet florissantes.

Tout d’abord il faut savoir que l’essor de la vente sur internet ne s’est pas fait d’un jour à l’autre. Ce mode de commercialisation résulte du passage de la vente sur catalogue, sur document, sur spécimen, sur devis, sur échantillon et enfin la vente sur écran dont le téléachat et puis le commerce électronique.

Au niveau de la réglementation une directive européenne du 8 juin 2000 sur le commerce électronique a été adoptée et transposée en France par la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) de 2004. Cette loi prend en compte et définit la responsabilité des hébergeurs des sites, la correspondance privée entre les deux acteurs, la publicité par voie électronique, la notion de « commerçant électronique », et enfin la notion de système de traitement automatisé des données ».

Au niveau de la vente en elle même, plusieurs alternatives sont possibles. Soit vendre via le site de revente d’un professionnel, soit vendre ses produits sous son propre site. Bien évidemment les coûts et les conditions sont différents.

– La vente sur les sites d’annonces

Le plus simple pour de petits volumes de ventes ou pour un particulier est de vendre ses produits sous le site d’un annonceur comme Ebay. Il faut pour cela créer un compte vendeur et déposer tout simplement son annonce directement sur le site.
Le coût est relativement faible et vous bénéficiez du référencement et la position de l’hébergeur de votre annonce.

Le point négatif est que votre annonce fera partie d’un lot d’autres annonces. De plus, pour faire ressortir votre annonce vous devrez payer un forfait afin que vos annonces soient catégorisées et ressortent par rapport aux autres offres. Attention également à bien estimer tous les coûts inhérents à ce type d’offre : Frais de mise en ligne de l’annonce et éventuellement frais lors du paiement (dans la cas d’une transaction via PayPal notamment).

Les principaux site de vente sur internet sont Ebay, Kijiji, Leboncoin, Priceminister, Twenga, …

– La seconde alternative est de créer votre propre site internet pour commercialiser vos bijoux fantaisie.

Pour cela, il faut du savoir-faire, du temps et un peu d’investissement.

Pour cela, vous pouvez faire appel à un prestataire comme votre grossiste en bijoux fantaisie. En effet, Vivelesbijoux.com, présent sur le web depuis 2007, vous fait bénéficier de ses compétences en matière de e-commerce et vous propose des prestations personnalisées. Après avoir étudié votre projet et vos besoins, nous établirons un devis correspondant précisément à vos attentes à court terme et à moyen terme. Le tarif de la prestation dépendra de la complexité de la demande, de la livraison du site avec ou sans le contenu, du nombre de page, du SAV compris ou non, du design et du degré de personnalisation du site.

Vous pouvez profiter dès maintenant de l’expérience de votre grossiste en ligne Vivelesbijoux.com, spécialiste du e-commerce et de la vente de bijoux fantaisie.

– Depuis quelques années un nouveau mode de commercialisation s’est développé: le drop-shipping.

Cela consiste en la vente d’un bien sans l’avoir en stock. Cela marche aussi pour les bijoux fantaisie en gros. Plus concrètement les vendeurs disposent d’un produit en boutique considéré comme un échantillon ou vendent sur leur site internet un bijou fantaisie en affichant sa photo. Lorsqu’un client est intéressé par ce produit, une bague pas cher par exemple, il l’achète et le paie en boutique ou en ligne. Ensuite, le vendeur se connecte à l’interface web de son fournisseur bijoux fantaisie pour lui transmettre la commande de son client. Le vendeur paie le dit produit au fournisseur mais aussi la livraison au client final. Ainsi le client final n’a aucun moyen de savoir que sa commande n’est pas passée par le vendeur.

Votre grossiste en bijoux à développé ce système sur son site avec le même principe. Ainsi, Vivelesbijoux.com permet aux personnes ayant pour projet de vendre en drop-shipping de mettre en place un partenariat concret et durable.

Les intérêts d’une telle pratique pour les revendeurs sont nombreux :

Votre trésorerie n’est pas « bloquée » dans votre stock.

Vous n’avez pas à gérer les stocks ni la logistique et notamment pas besoin de louer un entrepôt ou un box de stockage.

Vous avez accès à une large gamme de produit, sans investissement financier lourd au départ tout en continuant à  fixer librement vos prix de vente.

Alors, n’hésitez plus. Contactez-nous et lancez-vous dans la vente de bijoux fantaisie sur le web.

Vente nocturnes ou sur voies publiques: quelles sont les réglementations en vigueur?

En marge des modes d’exercice traditionnels du commerce comme la vente en boutique ou en Grandes surfaces; il existe des modes de vente bien particuliers. La vente dans une rue, un trottoir, en déstockage, au déballage ou encore nocturne: autant de mode d’exercice de la vente que de réglementations à respecter.  Vivelesbijoux décrypte pour vous les réglementations en vigueur pour la vente sur la voie publique et la vente nocturne. Il faut au préalable noter que la réglementation dans ces deux types de vente évolue très rapidement et peut être parfois différente d’une commune à une autre.

Les ventes sur la voie publique:
Le premier critère à savoir impérativement est que le contrôle de l’exercice de la vente sur la voie publique relève des fonctions des maires puisqu’ils sont les autorités chargées de la police municipale. Ainsi, ce sont les maires qui réglementent cette activité, délivrent les permis de stationnement et déterminent les conditions d’exercice. Cependant, il leur est interdit, dans le cadre cette fonction, de porter atteinte à la liberté du commerce et de l’industrie en imposant des conditions drastiques, trop générales ou absolues. Ils doivent par exemple justifier l’interdiction de l’activité marchande dans un secteur de sa commune  par un soucis d’agrément, de commodité ou de sécurité des habitants et passants. Ils peuvent aussi fixer ou limiter le nombre d’emplacement (comme pour le déstockage bijoux) notamment dans les villes touristiques. Les motifs peuvent être alors la tranquillité, sécurité ou salubrité des lieux publics.
De plus, aucune discrimination telle que l’exclusivité de cette fonction aux commerçant ou grossiste bijoux résident dans la commune, n’est acceptée. L’interdiction totale et définitive de cette fonction dans une commune ne peut aussi être prononcée à l’encontre d’un commerçant.

Deux types d’autorisations peuvent être délivrées:
– la permission de voirie qui est une occupation avec emprise comme par exemple l’installation d’un kiosque au sol.
– le permis de stationnement qui est une installation sans emprise à l’image des terrasses, étalages, stationnement d’une camionnette.

Pour les vendeurs, même grossistes bijoux fantaisie, installés sur un emplacement privé et dont les clients utilisent un domaine public pour y accéder doivent demander un permis de stationnement. Une redevance proportionnée à la dimension de l’emplacement peut aussi être exigée par le maire.

Des sanctions peuvent être prises par le maire en cas de non respect de ces dispositions. En cas d’utilisation irrégulière de l’espace public, l’article L 422-7 du code de commerce prévoit une amende de 1500€ et 3000 € en cas de récidive ainsi que la  confiscation temporaire ou définitive des produits mis en vente. L’article R. 644-3 du code pénale sanctionne la mise en vente interdite de produits dans un espace public sous peine de confiscation définitive des dits produits. Ces sanctions sont valables aussi bien pour des personnes physiques que morales.

La vente nocturne:
Tout comme pour la vente sur voie publique, l’autorisation pour la vente nocturne et l’attribution d’emplacement est donnée par le maire de la commune. Par réglementation, les ventes nocturnes se font de 22h00 à 6h00. Le maire délivre une autorisation mensuelle en contre partie du règlement d’une redevance.
Pour les personnes inscrites sur liste d’attente, elles ne disposent d’aucune validation tant qu’un titulaire ne se désiste.

Au niveau administratif, le permis de stationnement est délivré sous présentation d’une pièce d’identité et d’une photo d’identité. Puis, en fonction de la catégorie professionnelle du demandeur (commerçant, artisan, producteur ou salarié) d’autres documents sont nécessaires tels que les enregistrements auprès des organismes associés, les fonds dont dispose l’intéressé et autres documents justificatifs.

Dans tous les cas, pour ces deux activités, les personnes responsables doivent bien évidemment être immatriculées au RCS, répertoire des métiers ou doivent dépendre d’une mutualité sociale agricole. Elles doivent aussi être affiliées au régime de la sécurité sociale, posséder une carte de commerçant non sédentaire et enfin d’une déclaration d’existence auprès des services fiscaux et de l’inspection du travail.

Auto-entrepreneur: un statut idéal pour commencer à son compte?

Depuis 2008 vous avez surement dû entendre parler du statut d’auto-entrepreneur, et pour cause, celui-ci est issu des propositions faites dans la loi de modernisation de l’économie (LME) datée du 4 Aout 2008 et entrée en vigueur en Janvier 2009 . Ce nouveau régime français est destiné à faciliter l’exercice des activités entrepreneuriales. Ce statut d’auto-entrepreneur peut être adopté par des personnes qui créent leur activité mais aussi par des personnes qui sont déjà en activité indépendante.

D’après le texte voté, les auto-entrepreneurs peuvent exercer une activité commerciale ou artisanale en parallèle de leur activité principale, c’est à dire en complément d’un autre statut comme celui de salarié par exemple. De plus, les auto-entrepreneurs peuvent être affiliés à la sécurité sociale et valider les trimestres de retraite en payant les charges sociales et les impôts sur leurs résultats uniquement. Mais quels sont les autres avantages que l’on peut attendre de ce statut ? Votre grossiste en bijoux fantaisie vivelesbijoux.com vous apporte toutes les informations qu’ils vous faut pour bien commencer votre activité de vente de bijoux fantaisie.

Continuer la lecture

Vous voulez vendre des bijoux fantaisie en boutique ou sur un marché ?

Voici les étapes clés pour concrétiser votre projet.

Nombreuses sont les personnes qui souhaitent travailler à leur propre compte et créer leur entreprise de vente de bijoux fantaisie et accessoires de mode.
Mais créer et gérer sa propre société de bijoux fantaisie obéit à des règles. Selon le lieu où l’on souhaite travailler, l’activité que l’on souhaite exercer, les fonds dont on dispose et tout simplement ses objectifs professionnels et personnels, 2 solutions sont possibles : la vente en boutique (avec acquisition d’un fond de commerce) et la vente dite « ambulante » sur les foires et marchés.

Tout d’abord, il convient de préciser que la vente de bijoux fantaisie dans une boutique ou sur un marché n’est pas soumise aux mêmes procédures. Votre grossiste en accessoire fantaisie vivelesbijoux.com vous détaille, dans les deux cas, les formalités àsuivre.

La vente sur un marché :

L’étape cruciale qui vous ouvrira les portes des marchés est la création de votre statut fiscal. L’activité d’un commerçant ou d’un artisan hors de la commune du domicile ou de l’établissement principal, ou sur la voie publique (halles, marché, foire, fête, directement dans la rue ou au bord d’une route, etc.) est réglementée, même s’il s’agit d’une activité saisonnière, et nécessite différentes autorisations.
Dans tous les cas, le commerçant doit être soit immatriculé au registre du commerce et des sociétés (RCS) s’il est commerçant, soit immatriculé au registre des métiers (RM) s’il est artisan, soit déclaré en tant qu’auto-entrepreneur.

La nouvelle carte de commerçant ou artisan ambulant est obligatoire seulement lorsque l’activité est exercée en dehors de la commune de domiciliation du professionnel. Elle ne concerne pas l’activité exercée sur la voie publique.Elle remplace la déclaration préalable qui devait auparavant être effectuée en préfecture (les formulaires cerfa n°12742*01 et n°20-3238 ne sont plus en vigueur).

Elle peut être obtenue après une déclaration préalable auprès du centre des formalités des entreprises (CFE) :

  • la chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour les commerçants,
  • la chambre des métiers et de l’artisanat pour les artisans.

Le formulaire cerfa n°14022*02 peut être envoyé par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou remise sur place contre récépissé. La carte est valable 4 ans (au lieu de 2 ans auparavant) et renouvelable.
Elle est délivrée contre paiement d’une redevance de 15 €, dans un délai maximal d’1 mois (ou de 15 jours en cas de renouvellement).
En cas de renouvellement, l’ancienne carte qui a expiré doit être remise contre la nouvelle carte qui la remplace.
Afin de permettre l’exercice immédiat de l’activité ambulante, un certificat provisoire, valable 1 mois, peut être délivré par le CFE, à la demande de l’entrepreneur, en attendant l’obtention de la carte définitive.

Une fois cette partie administrative réalisée, vous devrez contracter une assurance la responsabilité civile.

Pour le choix des marchés, il vous suffit d’en visiter plusieurs et d’évaluer la fréquentation, les achat réels, … et de voir quels marchés sont les plus intéressants pour la vente de vos bijoux.

Enfin, la dernière étape et pas des moindres, le choix de l’emplacement sur les dits marchés. L’attribution des emplacements se fait en mairie par le « placier » en fonction des places disponibles. Sachez que le coût comprend l’emplacement mais aussi le parking! Évitez certaines allées surnommées « allée des soupirs » ou encore les places non fixes qui ne permettent pas de fidéliser les clients.
Il ne vous reste plus qu’à trouver un fournisseur grossiste en bijou fantaisie comme vivelesbijoux.com qui saura vous approvisionner tout au long de l’année en colliers, bracelets et autres bagues fantaisie

La vente en boutique :

La création d’une boutique répond à d’autres obligations en amont comme en aval. A la différence de la vente sur un marché où on loue un emplacement, il s’agit là d’un emplacement fixe et un espace de vente « en dur ».
Au delà de cet aspect, il faut  présenter un dossier solide afin d’obtenir les fonds nécessaires car ouvrir une boutique implique des coûts fixes importants (loyer, fond de commerce, assurance, achat de bijoux fantaisie, …).

Il y a en amont un très grand travail d’étude de marché et de constitution d’un dossier de création d’entreprise. Avoir un bon pécule de départ, trouver un local et un fond de commerce avec une clientèle assez importante pour la vente des bijoux fantaisie, réaliser une étude sur la zone de chalandise, assurer son stock de départ et un fournisseur de bijoux fantaisie capable d’assurer le renouvellement régulier de votre stock comme le fait vivelesbijoux.com avec ses clients boutiquiers. Il y a aussi toute une partie administrative et légale qui passe l’enregistrement de la société en tant que SARL au registre du commerce et des sociétés (RCS) dans les bureaux du centre de formalité des entreprises (CFE) et du gérant en tant qu’indépendant ou auto-entrepreneur au régime social des indépendants (RSI).

S’en suit la rédaction et la signature du projet de statut qui servira à l’ouverture du compte bancaire. Munis de ce projet de statut vous devrez contacter votre banque afin d’ouvrir un compte de société en formation. C’est une étape délicate car le banquier vous demandera des renseignements sur votre projet, les perspectives de développement, … c’est à ce moment que vous devrez être le plus persuasif et prouver que votre projet est viable. Défendre votre projet sera d’autant plus crucial dans la négociation des frais de fonctionnement  et si vous avez recours à un crédit pour constituer votre capital.  Enfin, une fois le RIB de votre société disponible, le capital y sera versé (dont la part versé par les actionnaires et les partenaires) et les statuts deviendront définitifs.

Ensuite, il faut une attestation de publication d’une annonce légale. Sur le cite du CFE vous trouverez la liste des journaux habilités dans votre département. Les prix sont identiques d’un journal à un autre. Vous pouvez aussi faire cette publication en ligne sur le site de la chambre du commerce et de l’industrie: www.cfenet.cci.fr

Une fois tout ce travail amont réalisé, il ne vous reste plus qu’à faire appel à vos connaissances en gestion et en communication afin d’assurer la pérennité de votre entreprise et à profitez de votre statut d’indépendant.

Toutes les clés sont désormais entre vos mains. Allez jusqu’au bout de votre projet et n’hésitez pas à demander conseil autour de vous y compris à votre fournisseur grossiste en bijoux fantaisie.

Communiquez sur votre boutique à moindre coût

Vous souhaitez communiquer sur votre boutique de bijoux fantaisie mais vous n’avez pas les moyens de vous offrir une campagne télévisée ou d’affichage 4×3. Des solutions existent. Au delà de la publicité par affichage ou de l’achat d’espace dans les médias, il existe des techniques de communication bien moins coûteuses. Vivelesbijoux.com vous oriente vers une communication à moindre coût.


Communiquer sur le lieu de vente

La PLV

La publicité sur le lieu de vente dite PLV regroupe le matériel et les techniques publicitaires, utilisés directement sur le lieu de vente. L’objectif est de faire la promotion d’un produit sous différentes formes : présentoir, tête de gondole, théâtralisation, opérations de trade marketing, colonnes publicitaires, affichage etc.

Les principales formes de PLV :

  • Affiches et affichettes de présentation ou de promotion
  • Vitrophanies et stickers apposés sur les vitrines
  • Drapeaux promotionnels, appelés « Stop rayons »
  • Présentoirs, si possible hors du commun.

Pour plus d’efficacité, la PLV doit remplir les trois fonctions suivantes :

  1.  Capter l’attention des clients : elle doit reposer sur un concept nouveau, divertissant ou mystérieux pour attirer les consommateurs dans votre boutique. Il a été prouvé qu’une PLV efficace se compose d’éléments visuels connus par le consommateur. Par exemple, l’emballage ou le logo sont les premiers éléments de différenciation et d’identification de la majorité des produits.
  2.   Impliquer le consommateur dans le processus d’achat : la PLV doit faire réfléchir et/ou agir le consommateur afin qu’il s’approprie l’acte d’achat, qu’il devienne acteur dans la décision d’achat (et non simple récepteur des informations et des offres). On retrouve cet esprit dans les PLV de nouvelles générations qui mettent en avant une plus grande interactivité avec les clients.
  3.   Vendre le produit : la PLV doit mettre en avant les apports du produit en vente via une accroche comme destockage, un slogan ou un chiffre marquant comme une promotion en pourcentage qui peuvent suffire à augmenter les ventes d’un accessoire de mode chez un détaillant.

Les imprimés

Quelques indispensables suffisent. En plus du papier à entête et des cartes de visite, vous pouvez vous munir d’une plaquette/brochure où sont sélectionnés quelques bijoux fantaisie phares de votre boutique. Celle-ci permet de promouvoir votre image et faire connaitre votre gamme de produit auprès de vos clients. Utilisée à bon escient, cette plaquette publicitaire peut s’avérer très efficace. Pour optimiser ses retombées, distribuez-la à chaque achat.
Vous pouvez créer plusieurs modèles de ce dépliant en fonction de thématiques pour une période donnée : chaines cheville et bagues de pied pendant la période estivale. Vous pouvez aussi communiquer sur des univers ou des styles comme des bijoux éthniques ou encore des bijoux d’une matière naturelle avec des boucles d’oreilles en nacre.

Le seul risque serait de produire trop de dépliants et qu’ils représentent un coût important ce qui entraînerait un retour sur investissement nul (ou négatif).

Communiquer hors du lieu de vente

en ligne / Internet

Avec la montée en puissance des smartphones et de l’internet illimité, la recherche d’un produit ou d’un service se fait de plus en plus via internet. Pour cela, les boutiques de bijoux fantaisie ont tout intérêt à avoir un site de vente en ligne de bijoux ou un blog. Si vous ne pouvez pas réaliser votre propre site et/ou que vous n’avez pas les moyens de passer par une agence de communication, votre grossiste en bijou fantaisie vivelesbijoux.com vous propose de vous créer votre propre site ou votre blog sur la bijouterie fantaisie en quelques jours. Nous nous occuperons de l’hébergement, de la réservation du nom de domaine et du référencement. Il ne vous restera plus qu’à assurer un suivi, à répondre aux internautes et à communiquer votre adresse autour de vous.

N’hésitez pas non plus à faire connaître votre boutique dans les forums et autres groupes de discussion en ligne en postant par exemple des messages mettant en valeur vos bijoux et accessoires de mode.

En outre, vous pouvez aussi enregistrer votre boutique dans les annuaires en ligne ou encore créer une page de votre boutique sur Facebook, Twitter ou encore Viadeo. Ces moyens sont rapides, ciblés, gratuits et ont un impact immédiat en termes de communication.

Les flyers

Les flyers sont des tracts publicitaires au format papier distribués ou déposés dans des endroits à forte affluence pour promouvoir vos produits. Les dimensions d’un flyer peuvent être variables mais sont le plus souvent inférieures au format A4. Les flyers peuvent être imprimés recto/verso ou seulement sur le verso. Ces tracts ne constituent pas un coût énorme et peuvent être distribués en masse et donc toucher toutes les cibles possibles.

Autres opérations marketing

Comme dans toutes les boutiques, des vendeurs en magasin sont disponibles à la demande des clients. Ils peuvent être à l’entrée, dans la boutique ou encore à la caisse. Ce personnel peut devenir un support de communication en portant des vêtements à l’effigie de la boutique ou des accessoires en vente.

Enfin, certains bijoux, les chaines cheville de votre grossiste en accessoires de mode vivelesbijoux.com ont fait l’objet d’un reportage à la télé dans l’émission « 100% mag » qui sera diffusée prochainement. Ainsi, avec l’explosion du marché des bijoux fantaisie et l’importance de votre grossiste en bijoux vivelesbijoux.com sur ce marché, nous serons certainement amenés à vous solliciter gratuitement pour un prochain reportage, alors n’hésitez pas, acceptez !